Veronika Pausova

Veronika Pausova

Biography

Les tableaux à l’huile de Veronika Pausova sont des assemblages théâtraux joués par une troupe de personnages inattendus: des mouches et araignées laquées, des papillons de nuit poudreux, des fleurs tombantes, des orteils, doigts et oreilles désincarnés. Drôles et captivants, les acteurs uniques qui peuplent ses tableaux sont tous rendus avec un talent et une exactitude exceptionnels, car l’artiste combine sa précision hyperréaliste avec son application expérimentale de la peinture, dont l’imbibition de la toile avec des éponges et des tissus imprégnés de pigment. Tirant et sautant à travers les toiles, les entités humaines et non-humaines créés par Veronika Pausova sont unies par leurs propres trajectoires : des mains qui s’agrippent à leur propre cadre, des jambes dégingandées qui dansent, un mamelon retenu à la toile par un simple fil. Imprégné d’humour et de fantaisie, le lexique visuel de l’artiste est à la fois séduisant et perplexe, et semble être en perpétuelle métamorphose à travers un cosmos d’états, de lieux et de temps possibles. Veronika Pausova crée des tableaux graphiques qui marient le non-sens et le narratif, contrebalançant sa maîtrise technique et sa précision par son sens de l’humour pour produire des compositions surréalistes uniques à elle.

Veronika Pausova est née à Prague, en République tchèque, et est actuellement basée à Monetville, au Canada. Elle a obtenu un baccalauréat en beaux-arts de la Glasgow School of Art en 2009 et une maîtrise en beaux-arts de la Virginia Commonwealth University en 2013. Elle a présenté des expositions individuelles et duos à la Fondation Esker (Calgary), The Sunday Painter (Londres), Simone Subal (New York) et Bradley Ertaskiran (Montréal), entre autres. Ses oeuvres ont également fait partie d’expositions collectives à Perrotin (Paris), Remai Modern (Saskatoon), Oakville Galleries (Oakville), Public Gallery (Londres), Andrehn Schiptjenko (Stockholm) et Bureau (New York). Son travail a été présenté dans Art in America, Canadian Art et The New Yorker, et fera l’objet d’une monographie à venir, publiée en collaboration avec la Fondation Esker.

Née en 1987 à Prague, République Tchèque

Vit et travaille à Monetville, Canada