Projection : Wong Ping

Wong Ping’s Fables 2

11.09 – 31.10 2020
Wong Ping’s Fables 2

Vernissage : 10 septembre, de 14h à 19h
Pour assister au vernissage, veuillez réserver votre plage horaire en cliquant ici.

Du 11 septembre au 31 octobre, 2020
Entrée libre au public aux heures d’ouverture de la galerie

Bradley Ertaskiran est heureuse de présenter l’œuvre Wong Ping’s Fables 2 dans le bunker.

Cette œuvre est composée de deux animations se succédant, chacune présentant une histoire distincte dont la morale est véhiculée par le biais de personnages fictifs. Allant du récit d’une vache opulente emprisonnée à celui d’un lapin triplet conjoint, le travail de Wong Ping aborde des questions de cupidité, d’incarcération, de consommation numérique, de narcissisme et de désir.

Malgré son esthétique vibrante et enfantine, Wong Ping’s Fables 2 aborde des problèmes systémiques qui affectent notre vie au quotidien et s’impose comme un regard cynique et ironique sur certains aspects de la société. Grâce à ce langage visuel unique, l’artiste crée des histoires obscènes et décalées qui explorent les recoins sombres de la nature humaine.

Wong Ping est né à Hong Kong et a reçu son BA de l’Université Curtin à Perth (Australie) en 2005. Il a été le récipiendaire de la première instance du Camden Arts Centre Emerging à Frieze Londres (2018) et l’un des gagnants du Ammodo Tiger Short Competition au 48e International Film Festival Rotterdam (2019).

Wong Ping aura sa première exposition solo d’envergure aux États-Unis présentée cette année au New Museum à New York. L’artiste a eu des expositions personnelles dans plusieurs institutions culturelles notables, notamment au Camden Arts Centre, Londres (2019); Kunsthalle, Bâle, Suisse (2019); CAPRI, Düsseldorf, Allemagne; et Things that can happen, Hong Kong (2015). Son travail a été inclus dans d’importantes expositions de groupe, telles que One Hand Clapping au Musée Solomon R. Guggenheim, New York (2018); 2018 Triennial : Songs for Sabotage au New Museum, New York (2018); XO State Dark : Aristophanes au Arts Centre Melbourne (2017); RareKind China au Centre for Chinese Contemporary Art à Manchester (2016); Mobile M+: Moving Images à M+, Hong Kong (2015) ainsi que Essential Matters à Borusan Contemporary, Instanbul (2015). Les films d’animation de Wong ont été présentés dans de nombreux festivals internationaux notamment en Belgique, au Royaume-Uni, au Mexique et en Australie.

Les œuvres de Wong Ping se retrouvent dans plusieurs collections d’envergure comme celle du Musée Solomon R. Guggenheim, New York; M+, Hong Kong; KADIST, Paris/San Francisco; Fosun Art Foundation, Shangaï et plusieurs autres.

Ce communiqué est une traduction libre d’extraits de textes de Tanya Bonakdar Gallery.

Le travail de Wong Ping est présenté en collaboration avec Edouard Malingue Gallery, Hong Kong / Shangaï et Tanya Bonakdar Gallery, New York / Los Angeles.