Jon Rafman

Jon Rafman

Biographie

Explorateur et archiviste de la culture web, Jon Rafman examine la nature changeante de l’identité personnelle au sein d’une société contemporaine. L’ensemble de sa production, qui intègre vidéos, installations, sculptures, photographies et peinture, interroge les limites du virtuel et du réel, de l’historique et du personnel, de la mémoire et du subjectif. En combinant des éléments provenant des mondes matériels et virtuels, Rafman souligne l’aisance avec laquelle la traduction entre ces deux langages s’effectue, modelant par le fait même notre perception de nous-même ainsi que la façon dont nous établissons un contact avec notre environnement. Le travail de l’artiste, en questionnant les limites entre ces deux sphères d’idées, semble s’inscrire dans un tiers espace indéterminé, singulier quoique familier.

Jon Rafman (n. 1981) vit et travaille à Montréal. Il détient un MFA de la School of the Art Institute of Chicago. Son travail a été présenté au New Museum (New York), au Palais de Tokyo (Paris), au Stedeljik Museum (Pays-Bas), à la Saatchi Gallery (Londres), au Contemporary Art Museum of Saint-Louis ainsi qu’au Musée d’Art Contemporain Canadien de Toronto (MOCCA). Son travail a été présenté dans d’importantes expositions de groupe internationales telles que pour le K11 Art Shangaï (2017), la Biennale de Sharjah (2017), la Biennale de Berlin 9 (2016) et la Biennale européenne Manifesta 11 (2016). Le travail de Rafman a été dans diverses publications spécialisées remarquées, telles que Art in America, Artforum, Modern Painters, Frieze et le New York Times. L’artiste a été nominé pour le Sobey Art Award 2014 et en 2016, et a été finaliste en 2015 et en 2018. En 2014, Rafman a été nominé pour le prestigieux Future Generation Art Prize. Il a également été lauréat du Prix Pierre-Ayot en 2015.

Né à Montréal, Canada, 1981

Vit et travaille à Montréal, Canada